Bon à savoir!

Les personnes qui n'appartiennent pas à une communauté religieuse légalement reconnue peuvent réclamer le pourcentage des impôts paroissiaux qui leur a été facturé.

Bon à savoir!

L'enseignement biblique est obligatoire à l'école. Elle transmet la connaissance des religions les plus importantes du monde et leur histoire. Ce n'est pas une éducation religieuse. Il est possible de s'en retirer ou d'envoyer les enfants aux cours offerts par leur propre confession.

La Religion

Au nom du père
Le Valais est de confession catholique par tradition (81% de la population). L'Église catholique romaine et l'Église réformée protestante sont reconnues comme des institutions publiques.

Il y a une église catholique dans chaque paroisse. Les églises protestantes, les mosquées et autres lieux de culte se trouvent plutôt dans les villes (Brigue-Glis, Viège, Sierre, Sion, Martigny, St-Maurice, Monthey). En Valais, - contrairement à la plupart des cantons suisses -, les communes assument les frais de culte et seulement trois communes (Törbel, Sion et Saxon) prélèvent un impôt ecclésiastique comme tel. Dans le reste du canton, la commune prend en charge le déficit de la paroisse. La religion n'est pas seulement une partie intégrante de la facture fiscale, elle façonne aussi les coutumes et l’agenda. Les jours fériés sont généralement célébrés en association avec d'importantes fêtes catholiques.

Foi et religion / www.vs.ch
Paroisses du diocèse de Sion / www.cath-vs.ch
Église évangélique réformée du Valais / www.erev.ch