Bon à savoir !

Il n'y a pratiquement pas de grèves en Suisse malgré le droit de grève officiellement reconnu depuis 1999. Les fondements du partenariat social - les conventions collectives de travail et la renonciation aux grèves prévues dans l'accord de paix de 1937 - ont consolidé cette habitude et font de la paix industrielle un facteur de localisation important.

Travailler

Innovation et progrès au beau milieu des montagnes
Le Valais vit de ses paysages et du savoir-faire d’en tirer profit. La diversité des ressources naturelles et un paysage naturel intact ne sont pas seulement la base du tourisme, c’est un des secteurs économiques les plus importants. Une industrie énergétique forte utilise les énormes réserves d'eau des montagnes pour produire de l'électricité respectueuse de l'environnement. Les grandes sociétés internationalement actives telles que les entreprises pharmaceutiques et chimique Lonza, BASF et DSM, les usines d'aluminium Novelis et Constellium ainsi que Synthes (technologie médicale), Bosch (outillages électriques) et un grand nombre de PME couvrent un large panel de secteurs dans le commerce, l'industrie, la construction et l'agriculture - une structure économique vivante avec un mélange de tradition et d'innovation.

Accès au marché du travail

La Suisse dispose d'un double système d'admission des travailleurs étrangers. Les travailleurs salariés des pays de l'UE/AELE (excepté la Croatie) peuvent bénéficier de l'accord sur la libre circulation des personnes et ainsi accéder facilement au marché suisse du travail. Les cadres, les spécialistes et les travailleurs qualifiés en provenance de tous les autres pays sont admis que dans une mesure limitée. Depuis le 1er mai 2011, les travailleurs salariés de tous les niveaux de qualification des pays de l'UE/AELE n'ont plus besoin que d'un permis de séjour valable pour l'exercice d'une activité lucrative. Cela inclut le droit de changer d'employeur, de profession et de lieu de domicile. Les étrangers ou leurs employeurs peuvent demander le permis de séjour au bureau du contrôle des habitants de la commune où ils habitent.

Brochure : Libre circulation des personnes (DAE)
Brochure : Les citoyennes et les citoyens de l’UE en Suisse (DAE)
L'économie valaisanne en quelques mots